2017, vers 2018, « ensemble c’est tout » …

la galerie OBJET RARE finit l’année et commence 2018 avec les créateurs dont elle aime et soutient le travail.

Un moment de passage, où la créativité généreuse portée par la galerie OBJET RARE émane de chaque bijou et éclaire ainsi la personne qui le porte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

SOUS INFLUENCE

Le bijou contemporain est vivant, il a ses racines dans le quotidien, les évènements, la lumière d’un jour, une rencontre, les êtres et les choses, les paysages et les univers intérieurs, un objet perdu ou trouvé.

Il est vivant, il parle de la vie de sa créatrice ou son créateur.

Il reflète/exprime/dévoile/révèle les remous et les beautés, et en changeant de mains il réinvente une histoire, celle de son porteur.

Il s’agit d’une force d’attraction puissante.

Cette expo réunit le travail de 7 créatrices / créateurs dont l’inclination les a menés vers un matériau, une idée, une couleur ou une texture, un lieu, un être vivant, une technique. Ambroise DEGENÈVE puise dans l’histoire des techniques pour les réinventer ; Babette BOUCHER explore ses limites et définit les contours de son double ; Caroline VOLCOVICI, aime la matière et y imprime une histoire inventée ; Hélène THOMAS récolte les trésors au fil des voyages, et atteint l’intemporel ; Clémentine DESPOCQ approfondit l’empreinte du corps, témoin et interface, notre premier contact au monde ; Lynn KELLY étudie et dessine la nature néo zélandaise, mettant en scène les matériaux organiques et les métaux précieux ; Morgane FIESCHI inscrit dans le métal les contrastes forts d’un pays fier et d’une histoire en mutation permanente.

This exhibition brings together the works of 7 makers whose inclination has led them towards a material, an idea, a colour or a texture, a place, a living being, a technique.

Ambroise DEGENÈVE delves into the history of techniques, and reinvents them; Babette BOUCHER explores her limits and redefines the shapeof her Double ; Caroline VOLCOVICI loves matter, and marks there an invented history ; Hélène THOMAS gathers treasures along her journeys, and achieves timeless modernity ; Clémentine DESPOCQ explores the imprint of the body, our witness and interface, our first contact to the world ; Lynn KELLY studies and draws from new zealand nature, staging organic materials alongside precious metals and stones ; Morgane FIESCHI inscribes in metal the strong contrasts of a proud country and of the constant changes of history.

 

Ambroise DEGENÈVE

Mes pièces détournent les techniques antiques, comme le nielle ou la granulation, afin de les retranscrire dans un langage contemporain, évoquant une esthétique proche du wabi-sabi. Cette approche n’est cependant pas dogmatique, l’expérimentation mène parfois vers d’autres chemins.

wabi – sabi : dans l’esthétique japonaise traditionnelle, c’est une vision du monde où l’on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes.

I use ancient techniques, such as niello or granulation, and i transcribe them in my work into a contemporary language, suggesting an esthetic akin to wabi sabi. Experimentation, nevertheless, is never dogmatic and may lead along other paths.

In traditional Japanese aesthetics, Wabi-sabi () is a world view centered on the acceptance of transience and imperfection, where one recognizes and feels the beauty in imperfect things.

Ambroise Degenève – bague argent & cuivre

Ambroise Degenève – bagues argent, cuivre, perle, spinelle

Babette BOUCHER

« De plus en plus, c’est la femme sauvage qui est en moi qui s’exprime, puisant ainsi dans mes zones sombres, se nourrissant de mes émotions défendues, explorant mes limites, flirtant avec l’abjecte, l’innommable. Ce qui la fascine, me repousse; Ce qui me dégoûte, la séduit.

La terre, le ciel, les croyances, les rites de la nuit des temps, les légendes sont pour elle un espace de vie et de respiration artistique. A l’ombre de la réalité, a la lumière de mes fantasmes. »

« More and more, the wild woman in me speaks out, and she draws on the dark zones, feeding on my forbidden emotions, exploring my limits, flirting with the abject, the unspeakable. What fascinates her, repels me; she is charmed by what disgusts me.

The earth and Heaven, age-old rites and legends, are for her a space for life and artistic endeavour. In the shadow of real life, in the light of my fantasies. »

Babette Boucher – Pyrite’s eyes

Babette Boucher – Monster

Babette Boucher – Skull’s eyes

Caroline VOLCOVICI

Caroline Volcovici réalise des pièces organiques où la résolution technique côtoie l’imperfection de la matière. Ces bijoux racontent des histoires simples.

Après un diplôme supérieur en travail du métal à l’Otago Polytechnic school of Art (Dunedin, Nouvelle-Zélande), C. Volcovici s’installe à Paris, passe un diplôme de Bijoutier-créateur à l’Afedap (Paris). En 2011, elle crée l’Atelier & Galerie OBJET RARE dans le 11ème arrondissement à Paris, espace dédié au bijou contemporain.

caroline Volcovici fabricates organic pieces of jewelry where technical resolution interacts with material imperfections. These pieces tell simple stories.

After a metalsmithing diploma at Otago Polytech (Dunedin, New Zealand), C. Volcovici settles in Paris, and obtains a Craft-Design diploma from Afedap contemporary jewelry school (Paris, France). In 2011, she creates the Atelier & Galerie OBJET RARE in the 11th district in Paris, dedicated to contemporary jewellery.

Hélène THOMAS /YOL
- bijoux nomades

D’un continent à l’autre, d’une terre à l’autre.

D’une technique ancestrale, à la découverte sur ma route d’un trésor de la nature….

Je puise mes influences au fil du chemin parcouru.

Chaque pièce trouve sa source dans les escales de mes pérégrinations.

From one continent to another, one ground to the other.

From a millenary technique, to the discovery of one of nature’s treasures on my path …

I find my influences along the path taken.

Each piece stems from the ports of call on my journeys.

Collier de cérémonie tête de zébus Foumban Cameroun province de l’ouest /Collier Vache qui rit ( laiton, encre, résine ) crédit photo Sébastien Véronèse 2016

Ceremony collar representing zebu heads, bronze, Foumban (Cameroun, province of the west) /Collar « Vache qui rit»(« Laughing Cow »), brass, ink, resin, 2016ph ©Sébastien Véronèse

Hélène Thomas-collier filigrane, laiton & jade 2017

Clémentine DESPOCQ

Après un diplôme de bijoutier-créateur à l’AFEDAP (Paris), Clémentine obtient un bachelor design bijou et accessoires à la HEAD (Suisse, Genève) qui lui permettra d’exposer son travail de bijoutière-plasticienne notamment au salon de Montrouge et d’entrer en résidence à la Villa Suzy Solidor.

Son travail questionne le corps, autant comme support que matière à créer.

After her jeweller-designer diploma from AFEDAP school in Paris (France), Clémentine obtains a jewelry & accessory design bachelor degree at HEAD school in Geneva (Switzerland), which has enabled her to exhibit her work as a visual artist ; she has been selected to exhibit at the Salon de Montrouge (Paris, France), and has been awarded a residency at Villa Solidor (France).

Her work here questions the body, as medium as well as creative matter.         

 

Lynn KELLY

“Mon goût depuis toujours pour la nature m’a amenée à en utiliser les éléments de diverses façons dans mon travail. Cette collection autour de la pierre volcanique joue avec les textures, qui sont mises en valeur par les couleurs neutres, et la légèreté de cette matière rend possible des pièces de bonne taille”.

Lynn Kelly est une créatrice de bijoux contemporains qui vit et travaille à Dunedin, en Nouvelle-Zélande, et qui expose à l’international. Son travail s’inspire souvent des plantes et de la flore, et aussi de dessins botaniques anciens. Ses pièces mettent en scène des éléments organiques et des matériaux plus traditionnels.

Lynn Kelly a été récipiendaire de nombreux prix et bourses de création, dont la Wild Creations residency en 2012, une collaboration entre le Département de la Conservation, et Creative New Zealand, dont est issu l’ensemble d’œuvres « Central« .

“My long-term love of the natural environment has led to my use of it in many ways within my work.

This work using volcanic pumice is playing with texture. Its texture is emphasised through its neutral colour plus the bonus of its lightweight nature make wearability possible even with large scale pieces.“

Lynn Kelly is a contemporary jeweller who is based in Dunedin New Zealand. She exhibits widely in New Zealand and internationally. 

She has work in many public and private collections including The New Dowse Art Museum, Wellington, NZ and Te Papa Tongarewa, Museum of New Zealand. She has won a number of national awards including a research grant to work in the United Kingdom funded by Creative New Zealand, and received several residencies throughout New Zealand.

Lynn Kelly – pierre volcanique & argent, colliers & broches

 

Morgane FIESCHI

Sous influence de l’Afrique du sud, des traces de l’histoire du pays …

Ces 3 pièces sont nées sous influence de cette « Nation arc-en-ciel », et chacune à sa façon raconte une facette de cette nation multiple et complexe, à travers les yeux de la créatrice Morgane Fieschi.

Après une formation en sculpture aux Beaux Arts de Marseille, Morgane Fieschi obtient le diplôme de Bijoutier-créateur à l’AFEDAP à Paris.

Morgane vit et travaille en partie en Afrique du Sud.

Après avoir développé à Paris une riche collection de pièces autour du jeu (jeux de regards, jeux d’argent, jeux de hasard, jeux d’enfant, jeux de cartes, jeux de séduction, jeux de mots), elle développe ajourdhui un travail qui s’enracine dans le pays qui la fascine.

Under the influence of South Africa, on the tracks of the country’s history … These 3 pieces were born under the influence of this « rainbow country », and each one of them tells in its own way of a facet of this complex and multiple country, as seen through Morgane’s eyes.

After learning sculpture at Beaux-Arts school (Marseilles, France), Morgane Fieschi obtains a diploma of jeweller-designer from Afedap School (Paris, France).

After developping a rich collection of pieces around the notion of game / play (eye games, children games, money games, wordplay, etc), today she lives and works partly in South Africa, where she is developsping a body of work rooted in this country which fascinates her.

Morgane Fieschi – Soda Pop 2017

Boucles d’oreilles. Argent 925/1000, aluminium. Crédit photo @Morgane Fieschi

Cette collection présente un travail d’upcycling des canettes de soda sud-africaine, associées à de l’argent. Ce travail est porteur de sens, car ce métal a une second vie, et ce mouvement est dans l’air du temps. Les canettes sont couramment utilisées dans toute l’Afrique : on en fait des petits animaux, des portes clefs, des objets pour la maison… Pour ce projet, un vrai système de collecte a été mis en place.

Morgane Fieschi – The Walk


Technique à la cire perdue.
 Argent 925/1000, oxydé.
 Crédit photo @Morgane Fieschi

Ce jonc puise ses racines en Afrique du Sud où il a été pensé et façonné. A la fois symbole d’unité et d’égalité de par sa forme circulaire, il porte les marques du travail de l’artiste. Ces traces évoquent celles portées par la société sud-africaine: ses contrastes, ses inégalités, son Histoire complexe et sa mutation permanente. Fier de son empreinte, ce bijou aspire à être porté, à vivre, à se transformer encore et encore, à refléter la lumière.

Morgane Fieschi – Sindy

Broche. Argent 925/1000, jouet.

Crédit photo @Morgane Fieschi

Il y a beaucoup de fermes d’autruches en Afrique du Sud, on peut même monter dessus! Cette broche représente un trophée, car il est assez courant d’entendre parler de braconnage (Afrique du sud et pays frontaliers). Il y a moins d’un an, l’affaire du braconnage du lion Cecil (Zimbabwe) avait bouleversé le monde entier et toute l’Afrique du Sud.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« SENSIBLE » Marie-Pierre GINESTET bijoux homme > 28 octobre 2017

2ème expo à la galerie OBJET RARE dans le cadre du PARCOURS BIJOUX 2017 , 

Marie-Pierre GINESTET a choisi la galerie OBJET RARE pour livrer ce projet, aspect particulier de son travail. Le nom « SENSIBLE » en donne la dimension. Il s’agit ici de documenter le processus créatif qui accompagne la genèse et la création des bijoux que Marie-Pierre GINESTET réalise pour une clientèle masculine.

pendentif Recto-Verso or et pierre

D’abord le dialogue, qui précise le désir profond d’un bijou inhabituel, « contemporain », unique, pour comprendre ce qui touche un homme qu’il faut accompagner sur ce chemin peu coutumier, ensuite les dessins qui jalonnent la recherche, et enfin les maquettes, avant le travail à l’établi.

bague argent et or

L’expo « SENSIBLE » montrera dessins originaux, maquettes de recherche, textes et photos de projets livrés avant 2017, illustrés par des pièces qui sont nées de ces recherches, axées sur des réponses diverses : acier et argent massif, incrustations de métaux et de pierres précieux.

Et le dialogue se poursuit dans la galerie …

2 anneaux d’union triples, argent & or

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

MATERIA

Pendant le PARCOURS BIJOUX 2017 àParis, la galerie OBJET RARE présente 3 expos,(en septembre, octobre, et novembre) et la 1ère est MATERIA :

du 23 Septembre au 12 Octobre 2017 / vernissage le 30 Septembre à 16h30 !

Susanna BALDACCI (Pisa), Maria Rosa FRANZIN (Padua), Corrado DE MEO (Livorno), et Caterina ZANCA (Rovigo) ont répondu avec plaisir à l’invitation de Flavia FENAROLI (Paris) de participer à l’exposition « MATERIA » et d’approfondir ensemble cette pensée de Claudio Parmiggiani : « Le premier geste, l’empreinte de la main (…). Le dernier geste, geste extrême, l’empreinte de la main ».

Dans cela on trouve l’homme, son identité, la trace, sa transmission. Dans chacun de ces artistes on retrouve le désir de re-créer la possibilité d’un ordre où se fondent action, pensée, passion pour le travail de recherche.

 

Flavia FENAROLI travaille entre sculpture et bijou, dans des formes denses, sphériques, matricielles. Le bijou y trouve sa place, intégré dans la forme originaire.

Between sculpture and jewel, Flavia FENAROLI creates dense, spherical shapes, an object within a matrix. There the jewel finds its right place, integrated in the original form.

Flavia FENAROLI-point d’équilibre-pendentif et matrice

Les bijoux de Susanna BALDACCI par la recherche de sensations tactiles dans les différents matériaux (chaud, froid, poreux ou lisse), par son utilisation de couleurs précises (le rouge et ses déclinaisons), transmettent une sensiblité profonde, une pensée, l’expression d’un point de vue, que ce soit harmonie ou bien rupture, s’éloignant ainsi de la simple fonction décorative. Ces formes douées d’âmes sont des micromondes qui se portent comme des porte-bonheurs.

Susanna BALDACCI’s jewelry, through researching tactile sensations (cold, warm, rough or smooth), by her use of precise colours (declinations of red, for instance), convey a deep sensitivity, a thought, the expression of a point of view, be it harmony or rupture, thus moving away from the mere decorative function. These soulful shapes are microworlds that can be worn as keepsakes

Susanna BALDACCI-tasca rossa-spilla/broche-argento, legno, acrilici

 

Maria Rosa FRANZIN réalise une sorte de « lieu » où une force est donnée par les tonalités et l’action picturale, et qui représente un condensé d’actions vitales, passions anciennes, cachées, jamais oubliées, le tourment d’un corps qui vivait. Ce sont des lieux qui peuvent contenir le sens de l’âme et de la vie. Ils sont animés par la couleur, souvent en couches successives. Les pièces sont réalisées en plusieurs étapes d’étude et de réflexion, avant le travail final.

Maria Rosa FRANZIN builds a kind of « place » where strength comes from tones and pictural action, and which represents a compendium of vital actions, of ancient, hidden, never forgotten passions, the torment of a body that used to be. They are places that may hold the meaning of soul and life. They are animated by colour, often in successive layers. The pieces are made in several steps of study and reflection, before the final work.

Maria Rosa FRANZIN-RAMI DI CASA-brooch-silver, acrilic paint, bosso wood-2017

Corrado DE MEO regarde les volumes dans l’espace, leurs formes défiinies par la lumière, et les harmonise avec celles du corps. Harmonie et équilibre sont présents à tous les stades de la création, sonorités, couleurs et formes naissent du même processus mystérieux, l’émotion est visible en tant que couleur, les pièces résonnent en nous, et la recherche formelle permet d’atteindre une légèreté surprenante.

 

Corrado DE MEO observes volumes in space, their forms defined by light, and harmonizes them with the body. Harmony and balance are present throughout the making, sonorities, colours and shapes are born from the same mysterious process, emotion is visible as colour, the pieces reverberate in us, and the formal research allows to obtain a surprising lightness.

Corrado De MEO-SEED11-brooch-2017-polystyrene

Caterina ZANCA caractérise ses pièces à travers des plis dans le métal, la continuité spatiale est interrompue, créant ainsi une nouvelle harmonie de volumes, et de nouvelles perspectives, loin d’une réalité chaotique. Les lignes sont épurées, les pigments donnent du sens aux contrastes et à la matérialité.

Caterina ZANCA’s pieces are caracterized through metal folds, spatial continuity is interrupted, thus creating a new harmony of volumes, and new perspectives, far from a chaotic reality. The lines are pure, the pigments give meaning to contrasts and materiality.

Catrina ZANCA – broche OBI- Silver 925, Gold Leaf 1000, Pigment.

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Marie-Pierre GINESTET « hai-kus » à l’OBJET RARE, Mai-Juin 2016

MARIE-PIERRE GINESTET – « haïkus »

Marie-Pierre GINESTET 2016

Marie-Pierre GINESTET
2016

 

La galerie OBJET RARE est ravie de présenter le travail de Marie-Pierre GINESTET « haikus ». Cette expo se tiendra à à partir du vendredi 27 Mai 2016 à 18h30, jusqu’au jeudi 30 Juin 2016 à 19h. 

 

Marie-Pierre a développé au fil du temps, avec une pertinence lumineuse, une idée qui était déjà présente dans son délicat travail d’ajourage : la recherche de la légèreté.

 

L’ajourage enlève de la matière, allège le plein, recherche la légèreté par l’ajout de vide.

 

Dans le travail présenté à l’ OBJET RARE aujourd’hui, cette légèreté est intensifiée par le choix du matériau travaillé : l’acier à la place de l’argent.

 

Ce métal léger est ici découpé à la cisaille, la pensée aussi s’allège et cède la primauté au geste qui devient direct, spontané, et apprend à son tour à exprimer l’intention de la créatrice en toute liberté.

 

Le métal se colore, et la superposition augmente l’impression qu’il donne de planer, d’être en vol au-dessus de son ombre.

 

Les pièces sont intenses, et ont la poésie abrupte d’un haïku.

Publié dans Non classé | Tagué , , | Laisser un commentaire

novembre 2015:le bijou contemporain en beauté

Marianne Anselin

On se joue des codes habituels, l’apparemment brut se laisse redécouvrir. Le fer corroyé par les vents et marées d’une histoire industrielle se laisse parer par les mains de Marianne Anselin : cueilli au long du chemin, le fer se retrouve flanqué avec aisance du raffinement des pierres et du verre, en une architecture forte et parfaitement équilibrée qui sait mettre à profit d’apparentes contradictions, et se permet … tout, et y réussit sans cesse. Ce vocabulaire passe par le bois, ici le cerisier du japon, dont l’écorce chatoyante et comme polie s’accommode avec tendresse de bourgeons d’émeraude, et dont le bois se texture d’or.

Marianne Anselin, sautoir Guillaume

Marianne Anselin, sautoir Guillaume, fer, verre & or

 

Marianne Anselin, bague Agathe, fer & verre

Marianne Anselin, bague Agathe, fer & verre

Marianne Anselin, branche de cerisier, cerisier du japon, émeraude

Marianne Anselin, branche de cerisier, broche, cerisier du japon, émeraude

Astrid Meyer

La même puissante force évocatrice habite les pièces d’Astrid Meyer qui offrent leur beauté à la contemplation à l’OBJET RARE en cette saison d’automne. Tableaux qui sont abstraits à la façon des pierres de rêve, comme une aquarelle, ou une idéographie qui pousse à son élucidation, fragments d’histoires anciennes, rêveries volubiles et sereines, fragments de ciel et trainées de nuages, ou riches reflets d’âmes.

Astrid Meyer, pendentif "immense et rouge", mica, encre, cuivre, argent, pigment

Astrid Meyer, pendentif « immense et rouge », mica, encre, cuivre, argent, pigment

Astrid Meyer, pendentif "mica noir",

Astrid Meyer, pendentif « mica noir »

Astrid Meyer, collier "vibrations"

Astrid Meyer, collier « vibrations »

Astrid Meyer, "vibrations" détail : broche

Astrid Meyer, « vibrations » détail : broche

 

Nathalie Tisserand

De nouvelles pièces en verre filé, colliers et boucles d’oreille qui renouvellent ce langage délicat qu’a inventé Nathalie Tisserand, poésie de la transparence, fabrication de l’irréel, profondeur de la couleur translucide, plaisir de la matière : on la connaît fragile, on la découvre assurée et précise jusque dans la délicatesse de ses attaches arachnéennes. Un travail admirable …

Nathalie Tisserand, collier verre filé

Nathalie Tisserand, collier verre filé

Nathalie Tisserand, collier verre filé

Nathalie Tisserand, collier verre filé

Image | Publié le par | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

CRISKA à l’OBJET RARE, l’été sera beau!

Collection « Myosotis »

Criska dit de cette collection qu’elle est « dentelle de métal, à la fois poétique, stylisée et contemporaine. Petite fleur de printemps, le myosotis s’appelle aussi « Forget-me-not » ou  « Ne m’oubliez pas ». D’après la légende dans l’Allemagne médiévale on raconte qu’un chevalier, se promenant au bord d’une rivière avec sa bien-aimée, se baissa pour cueillir un brin de myosotis et tomba à l’eau. Il eut juste le temps de lancer la fleur à sa dame en criant « Ne m’oubliez pas », et fut emporté par les eaux. Histoire romantique pour femme romantique. »

Criska-collier Myosotis vermeil

Criska-collier Myosotis vermeil

Criska-bo Myosotis en argent

Criska-bo Myosotis en argent

Criska-Carpe Diem, manchette ciselée en argent

Criska-Carpe Diem, manchette ciselée en argent

Parallèlement à le Collection Myosotis, Criska présente à l’OBJET RARE une collection inspirée de la mer. Il y a les « Bulles », les « Diatomées », les « Vagues », et les impressionnantes « Abysses ».

criska.com

Publié dans Non classé | Tagué , , | Laisser un commentaire